Le semi de Marion Bonhoure.

Publié le Mis à jour le

Bonjours a toutes et tous,
Voilà, le confinement est terminé. Toutefois, nous devons encore rester vigilant et nous protéger en respectant les gestes barrières.
Le 15 mars dernier, veille du confinement, j’avais préparé un petit article concernant une nouvelle athlète du club qui est infirmière à l’hôpital de Sarlat.
J’ai souhaité publier aujourd’hui cet article pour lui rendre hommage, ainsi qu’à tous les soignants et aides-soignants, pour les remercier de leur courage dans ces moments difficiles.
« Bonjour à toutes et tous,
En raison de la crise sanitaire, pas de courses ce week-end, ni les suivants.
Comme un grand nombre d’athlètes du club, Manon Bonhoure avait suivi depuis plusieurs semaines une préparation pour courir au semi-marathon de Périgueux du 22 mars. Cette course a été annulée suite aux événements que nous connaissons tous.
Pour la petite histoire, c’est en novembre 2019 que j’avais croisé cette jeune fille de 25 ans qui courait seule sur la piste cyclable de Sarlat. En la voyant courir avec une facilité déconcertante, je lui proposais de venir s’entraîner au stade le mardi suivant.
Volontaire, Manon a tout de suite adhéré aux entraînements dirigés par notre entraîneur Éric Magnac.
Bien que son travail d’infirmière à l’hôpital de Sarlat, en hospitalisation à domicile, ne lui permettait pas toujours d’être présente les jours d’entrainements, elle ne manquait pas de s’organiser afin de faire la séance en décalé. Il lui arrivait même parfois, après une nuit de travail, de faire sa séance seule sur la piste ou au stade. Son assiduité confirmait rapidement sa progression.
Et le dimanche 15 mars, elle décidait de faire son semi-marathon toute seule sur la piste cyclable, volontaire jusqu’au bout.
Son objectif principal était de terminer son premier semi, qui était également sa première course non officielle.
Résultat : 1h44’ pour 21 km. On lui fera cadeau des 95m qui manquent, considérant les quatre derniers km en faux plat montant pour arriver jusqu’au stade de Madrazès.
Bravo Manon pour ce premier semi qui laisse augurer de belles performances à venir. Tu fais honneur à notre club. »
Alain Couderc, co-président du PNA